Jardin à la française, la nature ordonnée

Le Jardin à la française, les origines

Il est appelé également jardin régulier ou jardin classique. Le jardin à la française est un type de jardin d’agrément inspiré des jardins italiens. Ce sont les artistes italiens qui apportèrent à la cour du roi de France un raffinement jusqu’alors inconnu dans bien des arts et le jardinage n’y a pas fait exception. La noblesse française ne pouvait qu’y céder. Catherine de Médicis, italienne et mariée au roi Henri II, a également contribué à la réputation de cet art de vivre à l’italienne.

C’est au XVIe siècle que le jardin à la française voit le jour, mais c’est au XVIIe qu’il connaitra son apogée avec les créations d’un architecte paysager, André Le Nôtre.

Un jardin d’architecte

André Le Nôtre est l’architecte paysager le plus connu du grand public. Ce monsieur est le plus grand créateur de jardin à la française. Celui qui a conçu les jardins du château de Versailles entre autres est à la base un élève de l’académie d’architecture. Il est formé à l’établissement de plans, de croquis, empreints de rigueur dans la conception.

Le jardin à la française correspond à un travail d’architecte rigoureux avec sa nature domptée, ses parterres dessinés, une conception qui ne doit rien au hasard, à l’image des plans que l’on ferait pour une habitation. D’ailleurs, le vocabulaire utilisé pour l’élaboration d’un tel jardin est un vocabulaire d’architecte. Nous parlons ici de salles, de théâtre de verdure où les déplacements se font entre des murs de charmilles ou le long des escaliers d’eau pour rejoindre un tapis de pelouse, brodé de buis ciselés et bordés d’arbres taillés en rideau.

Rôle du jardin à la française

Ce type de jardin existe pour mettre en valeur une habitation comme un écrin. Il ne convient pas à une maison moderne ou une maison de campagne. Il ne peut exister que sur une superficie suffisamment grande pour mettre en valeur des parterres ordonnés et pour mettre en valeur une bâtisse imposante et classique comme une maison de maître ou un château.

Il connaitra un certain déclin avec l’arrivée des jardins à la chinoise puis connaitra un renouveau fin XIXe et début XXe avec le travail des paysagistes Henri et Achille Duchêne qui diffuseront à travers le monde l’idée du jardin classique théâtral.

Parmi les jardins à la française les plus connus citons :

  • le jardin de Versailles,
  • le jardin de Vaux-le-Vicomte,
  • le jardin du Luxembourg,
  • les jardins du manoir d’Eyrignac.

Caractéristiques et composantes indispensables des jardins à la française

Tel un architecte qui doit concevoir une maison, pour imaginer un jardin à la française, il vous faut dessiner un plan.

Ce plan devra comporter :

  • des allées droites et biens dessinées. Sachez qu’il vous en faudra une grande, centrale, et une à deux autres qui lui seront perpendiculaires. Ces allées serviront la perspective,
  • des parterres carrés ou rectangulaires, circulaires ou octogonaux. Toutes les formes géométriques sont autorisées, pour le peu qu’elles soient propres et nettes.
  • un jeu de symétrie, entre les parterres, entre les alignements d’arbres et d’arbustes. Cette symétrie doit être très marquée sur les bords de l’allée centrale,
  • un espace circulaire ou carré à l’intersection des allées principales et secondaires,
  • un élément fort comme un bassin ou une statue devra être installé sur l’espace créé à l’intersection des différentes allées citées ci-dessus.

Pour adoucir le côté quasi militaire de sa conception, le jardin à la française comportera des bassins, des jeux d’eau, des statues. Ces éléments feront vivre le jardin et apporteront de la douceur tout en sublimant les créations de parterres et de bosquets nettes et bien ordonnées.

La philosophie du jardin

Le jardin à la française, inspiré du jardin à l’italienne est un jardin esthétique et symbolique. Il impose la symétrie comme une véritable ode au triomphe de l’ordre sur le désordre. Il marque les esprits grâce à sa victoire sur la nature qu’il a su ordonner et discipliner. Il met en valeur la beauté réfléchie et cultivée de cette dernière. Il s’oppose au jardin anglais spontané et sauvage.

Le point fort d’un tel jardin

Sans nul doute, le travail de perspective est le point fort de ces jardins à la française. Au-delà de l’application rigoureuse de tracés géométriques, le but avéré est de corriger la perspective afin d’obtenir une vision plus douce et peu à peu l’habitation devient un élément de décor du jardin.

Le but de la perspective corrigée est de masquer les déformations liés aux effets de fuite. Les défauts sont dissimulés et ainsi le jardin apparait toujours bien dessiné. Ce travail de perspective corrigée peut prendre l’apparence d’un élargissement progressif des allées et des parterres pour donner l’illusion que le jardin est plus petit par exemple.

En conclusion

Le jardin à la française est un jardin très structuré qui demande une démarche rigoureuse et professionnelle. C’est un type de jardin coûteux de par le long travail de préparation nécessaire et le travail de plantation et de structuration qu’il va nécessiter. Le coût de l’entretien d’un tel jardin n’est pas non plus à négliger.

L’équipe de Jardin Passion est là pour vous aider dans vos réflexions et vous apporter l’aide nécessaire à la maturation et la réalisation d’un tel projet. Professionnels aguerris, nous sommes à vos côtés. Contactez-nous !